Partners
FINA
Astral+Pool
CONSANAT
CCAN
USAS
Aquatic+Canada+Aquatique
National junior, youth swimmers featured at Canadian Age Group Championships
National junior, youth swimmers featured at CAG Championships
 
WINNIPEG – The 2014 Canadian Age Group Championships this Wednesday to Monday in Winnipeg will be one of the last major competitive tests for many of Canada’s top junior and youth swimmers before their big international events in August.

A total of 876 swimmers (492 women and 384 men) from 144 clubs are competing this week at the Pan Am Pool. Nine of the 10 provinces as well as the Yukon have entries. There is also an international flavour with swimmers from Ireland, Hong Kong, Bermuda and England.

The age groups for the girls are 12-and-under, 13-and-under, 14-and-under, 15-and-under and 16-18 and for the boys 13-and-under, 14-and-under, 15-and-under, 16-and-under and 17-18.

‘’We got a lot of positive feedback after reformatting the event last year,’’ said Ken McKinnon, Swimming Canada’s national junior coach. ‘’Now it reflects like a true championships. With the competition at the Pan Am Pool we are expecting some very fast times.’’

Canadian team members for the Youth Olympic Games August 16-28 in China and Junior Pan Pacific Championships August 27-31 in Hawaii are featured.

Some Junior Pan Pac team members scheduled to compete include Markus Thormeyer of Delta, B.C., Peter Brothers of Victoria, Meryn McCann of Etobicoke, Ont., and Danika Huizinga of Ajax, Ont. Youth Olympic Games team members include Javier Acevedo of Ajax and Danielle Hanus of Newmarket, Ont. Last year Etobicoke Swimming took the overall and boys team titles while the Pointe-Claire (Que.) Swim Club was first in the girls team standings.

McKinnon says it is important for the young swimmers to have an opportunity to race athletes their own age.

‘’It narrows the field and gives more swimmers the opportunity to race in finals which is very important in their development.’’

Preliminaries are set for 9 a.m. each day with finals at 5:30 p.m.

The 2.5 kilometre and five kilometre open water races on Monday take place at the St. Malo Provincial Park at 8:30 a.m.

Youth Dual Meet

Immediately after the Canadian Age Group Championships is the inaugural Youth Dual Meet set for July 29-30 at the Pan Am Pool.  The competition targets Canada’s top youth and prospect age swimmers. The youth age for the boys is 16-17 and prospects 15 and under. For the girls it’s 15-16 and 14 and under.

‘’This provides our top young swimmers an opportunity to race short course in the summer and will be a great opportunity for them to get their best times,’’ said McKinnon. ‘’Usually short course kicks off the new season in September and it’s harder to get those best times.’’

The Western Team comprises swimmers from B.C., Alberta, Saskatchewan, and Manitoba; the Eastern Team is Ontario, Quebec, Nova Scotia, New Brunswick, P.E.I., and Newfoundland and Labrador. Swimmers earn points for their team for each individual race with points doubled for relays.

Competition starts at 5:30 p.m. both days.
 
 

 
 
Des membres des équipes juniors sont en vedette
 
WINNIPEG – Les championnats canadiens groupes d’âge 2014 qui auront lieu de mercredi à lundi à Winnipeg seront une des dernières compétitions tests majeures pour plusieurs des meilleurs nageurs juniors et jeunesse du Canada avant leurs grosses compétitions internationales en août.

Pas moins de 876 nageurs (492 femmes et 384 hommes) de 144 clubs s’affronteront cette semaine dans la Piscine panaméricaine. Neuf des 10 provinces ainsi que le Yukon ont des participants. Il y a aussi une saveur internationale avec des nageurs d’Irlande, de Hong Kong, des Bermudes et d’Angleterre.

Les groupes d’âge féminins sont 12 ans et moins, 13 et moins, 14 et moins, 15 et moins et 16-18 et chez les garçons ce sont 13 ans et moins, 14 et moins, 15 et moins, 16 et moins et 17-18.

«Nous avons eu beaucoup de commentaires positifs à la suite du nouveau format de la compétition l’an dernier, a dit Ken McKinnon, l’entraîneur national junior de Natation Canada. Maintenant cela paraît un véritable championnat. Avec la compétition à la Piscine panaméricaine, nous nous attendons à des temps très rapides.»

Les membres de l’équipe canadienne pour les Jeux olympiques de la jeunesse qui auront lieu du 16 au 28 août en Chine et pour les championnats pan-pacifiques juniors qui auront lieu du 27 au 31 août à Hawaii sont en vedette.

Parmi les membres de l’équipe pan-pacifique junior qui doivent participer il y a Markus Thormeyer, de Delta, en C.-B., Peter Brothers, de Victoria, Meryn McCann, d’Etobicoke, en Ontario, et Danika Huizinga, d’Ajax, en Ontario. Les membres de l’équipe pour les Jeux olympiques de la jeunesse incluent Javier Acevedo, d’Ajax, et Danielle Hanus, de Newmarket, en Ontario L’an dernier, l’Etobicoke Swimming a remporté les titres masculin et global tandis que le Club de natation Pointe-Claire (Que.) a terminé premier dans le classement féminin.

McKinnon dit qu’il est important pour les jeunes nageurs d’avoir une occasion d’affronter des athlètes de leur âge.

«Cela réduit le peloton et donne à plus de nageurs l’occasion de nager dans des finales, ce qui est très important dans leur développement.»

Les rondes préliminaires sont prévues à 9h chaque jour et les finales à 17h30.
Les courses de 2,5 kilomètres et cinq kilomètres en eau libre auront lieu lundi au Parc Provincial St- Malo à 8h30.

Duel jeunesse

Immédiatement après les championnats canadiens groupes d’âge, il y aura le tout premier Duel jeunesse les 29 et 30 juillet à la Piscine panaméricaine. La compétition cible les meilleurs nageurs jeunesse et espoirs du Canada. L’âge jeunesse pour les garçons est 16-17 ans et celui des espoirs est 15 et moins. Chez les filles c’est 15-16 et 14 et moins.

«Ceci donne à nos meilleures jeunes nageurs une occasion de concourir en petit bassin au cours de l’été et ce sera une excellente occasion pour eux de réussir leurs records personnels, a dit McKinnon. Habituellement, le petit bassin lance la nouvelle saison en septembre et il est plus difficile de réussir ces records personnels.»

L’équipe de l’Ouest se compose des nageurs de la C.-B., l’Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba; l’équipe de l’Est est l’Ontario, le Québec, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l’Î.P.-É. et Terre-Neuve et Labrador. Les nageurs obtiennent des points pour leur équipe pour chaque course individuelle et les points sont doublés pour les relais.

La compétition débutera à 17h30 les deux jours.
 
 
-- 
Nathan White
Manager, gestionnaire communications | Swimming · Natation Canada | 2445 St. Laurent Blvd. Ottawa ON K1G 6C3 | tel. +1 613 260 1348 x2002 | mob. +1 613 866 7946 | 
 
Young swim team uses Games as stepping stone to Olympics
 
The Canadian swim team that competed at the 2010 Commonwealth Games in Delhi included on its roster an Olympic medallist in Ryan Cochrane, a former world champion in Brent Hayden, a former world record holder in Annamay Pierce and several Olympians.
 
Four years later, Canada’s national swim team finds itself in a transition phase.
 
The team that will plunge into the pool in Glasgow, Scotland, is sprinkled with some veterans but is largely a young group with many members experiencing their first senior international competition. Eight of the 32 swimmers are under 20 years old and 25 will be competing in their first Commonwealth Games. Swimming at the Commonwealth Games gets underway Thursday, with live coverage on cbcsports.ca/glasgow2014 and daily highlight shows being broadcast on CBC TV.
 
For many swimmers the Games and Pan Pacific Championships later this summer in Australia are the start of a path that will lead to the 2016 Olympics in Rio de Janeiro and even the 2020 Games in Tokyo.
 
“This team is having great exposure and opportunity at the Commonwealth Games and Pan Pacs, and will be the backbone of Canadian teams for the next six years,” said
John Atkinson, Swimming Canada high performance director.
 
The changing of the guard is most evident on the men’s team.
 
Canada sent 13 male swimmers to the 2012 London Olympics. Of those only Cochrane, a two-time Olympic medalist, remains to compete in Scotland. The average age for the Canadian men in London was 25.2 years old. The average age in Glasgow is 20.5.
 
The women’s team has a little more experience. Nine of the 18 women competing in the Games swam at the Olympics. The average age of the women in Glasgow is 22 years compared to 22.1 at the Olympics.
 
The 27-member team that went to India returned home with 10 medals, including five gold and one silver. This year’s group has the potential for podium finishes.
 
“I expect medals,” said Atkinson.
 
Cochrane, of Victoria, will be looking to defend the two gold medals he won in Delhi. Katerine Savard of Pont-Rouge, Que., is currently ranked third in the world in the 100-m butterfly and heads into Glasgow as the fastest swimmer in the Commonwealth at that distance. She is eighth in the world in the 200 fly.
 
Hilary Caldwell of White Rock, B.C., won a bronze medal in the 200-m backstroke at last year’s world championships in Barcelona, Spain. Brittany MacLean of Etobicoke, Ont., won two national titles at the NCAA Division 1 Championships and was named the NCAA female swimmer of the year. At the Canadian trials she set a Canadian record in the 800 metres.
 
Veteran Audrey Lacroix of Pont-Rouge won silver in the 200-fly in Delhi. Martha McCabe of Toronto has battled back from a collarbone injury and can challenge in the 200-m breaststroke. The women’s 4x100 and 4x200 freestyle relay and the 4x100 medley relay also have podium potential.
 
Canadian swimmers will face some tough competition. Australia will send a team of 46 athletes. Britain, South Africa and New Zealand are also expected to put some of their top talent in the pool.
 
“It’s right after the worlds,” said Lacroix in rating the Games’ competition. “In the world of swimming there are really big countries at the Commonwealth Games.
 
“It’s really competitive.”
 
While medals are important Atkinson is also interested in seeing individuals swim faster times than what they posted at the Canadian Swimming Trials in April. He also wants to see an improvement in their world rankings.
 
“If they get to the Games and they improve from what they did at the trials, they are going to be in the (medal) mix,” he said.
 
For young swimmers, the Commonwealth Games offers a learning environment that helps prepare them for an Olympics. They can experience living in a village with athletes from other sports, eating in a cafeteria, and dealing with the distractions of the media.
 
“It’s a multi-sport event,” said Atkinson. “There are a lot of parts of the Commonwealth Games that really relate to the Olympics.
 
“When you have your athletes live that lifestyle and then perform at a Games, I think it really does help them on the journey to the Olympics.”
 
For Emily Overholt and Luke Reilly, the Games will be their first test on a major international stage.
 
“Just experience is the most important thing right now,” said Overholt, a 16-year-old from Vancouver. “Just being able to swim on a team with some of those really experienced swimmers, it’s a good opportunity for me to learn a lot.
 
“I want to swim really fast and go best times, but the learning aspect of the summer is really important.”
 
Reilly, an 18-year-old who attends the University of British Columbia, sees the Games as an education both in and out of the water.
 
“I would like to leave with a best time,” he said. “I want to learn how to manage myself in the senior national arena. Just to go in and handle the different emotions.”
 
 

 
 
Une jeune formation de nageurs plongera à la piscine
 
L’équipe canadienne de natation qui avait pris part aux Jeux du Commonwealth de Delhi 2010 comprenait : Ryan Cochrane, un médaillé olympique; Brent Hayden, un ex-champion du monde; Annamay Pierce, une ex-détentrice du record du monde et plusieurs autres Olympiens.

Quatre ans plus tard, l’équipe nationale canadienne est en transition.

L’équipe qui plongera à la piscine aux Jeux du Commonwealth de 2014 à Glasgow, en Écosse, est parsemée de vétérans mais largement composée de jeunes nageurs qui participent ici à leur première compétition internationale senior d’envergure. Huit des 32 nageurs ont moins de 20 ans et 25 d’entre eux participent à leurs premiers Jeux du Commonwealth. La natation aux Jeux du Commonwealth débutera jeudi avec la couverture en direct à cbcsports.ca/glasgow2014 et des émissions en reprises quotidiennes diffusées à CBC TV. 

Pour plusieurs nageurs, les Jeux et les Championnats panpacifiques plus tard cet été en Australie sont le début d’un parcours qui les mènera aux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016, et même aux Jeux de 2020 à Tokyo. 

« Cette équipe profite d’une belle expérience et opportunité aux Jeux du Commonwealth et aux Pan Pacs; il s’agit du noyau de nageurs qui formeront l’équipe canadienne pour les six prochaines années », a déclaré John Atkinson, directeur de la haute performance de Natation Canada.

La relève de la garde est d’autant plus évidente du côté masculin.

Le Canada avait envoyé 13 nageurs masculins aux Olympiques de Londres en 2012. De ceux-ci, seul Cochrane, double médaillé olympique, est toujours à l’appel en Écosse. L’âge moyen des nageurs canadiens à Londres était de 25,2 ans. À Glasgow, il se chiffre à 20,5 ans.

L’équipe féminine possède un peu plus d’expérience. Neuf des 18 nageuses en compétition aux Jeux ont participé aux derniers Olympiques. L’âge moyen des femmes à Glasgow est de 22 ans, alors qu’il était de 22,1 aux Olympiques.

La formation de 27 membres qui s’était rendue en Inde était rentrée au pays avec 10 médailles dont cinq d’or et une d’argent. Le groupe actuel a aussi le potentiel de terminer sur le podium.

« Je m’attends à des médailles », a déclaré Atkinson.

Cochrane, de Victoria, cherchera à défendre ses deux médailles d’or remportées à Delhi. Katerine Savard, de Pont-Rouge, Québec est présentement classée 3e au monde au 100m papillon, la plus rapide du Commonwealth à l’avance des Jeux de Glasgow sur cette distance. Elle est 8e au monde au 200m papillon. 

Hilary Caldwell, de White Rock, C.-B., a remporté une médaille de bronze au 200m dos aux derniers Championnats du monde à Barcelone, en Espagne. Brittany MacLean, d’Etobicoke, en Ontario, a remporté deux titres nationaux aux Division 1 Championships de la NCAA et a été nommée nageuse de l’année de la NCAA. Aux essais canadiens, elle a établi un record canadien sur 800 mètres. 

La vétéran Audrey Lacroix de Pont-Rouge avait remporté l’argent au 200m papillon à Delhi. Martha McCabe de Toronto s’est remise d’une blessure à la clavicule et pourrait se hisser sur le podium au 200m brasse. Les relais féminin 4x100 et 4x200 libre, ainsi que le relais 4x100 quatre nages pourraient aussi mériter leur place sur le podium. 
 
Les nageurs canadiens feront face à une compétition corsée. L’Australie a délégué une équipe de 46 athlètes. L’Angleterre, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande seront également représentés par certains de leurs meilleurs nageurs.   

Lorsqu’on lui a demandé de qualifier la compétition aux Jeux, Audrey Lacroix a partagé : « C’est tout de suite après les Championnats du monde. Certains des plus grands pays du monde de la natation font partie du Commonwealth, les Jeux sont donc très compétitifs. »

Malgré l’importance des médailles, Atkinson s’intéresse aussi à voir les nageurs nager plus rapidement qu’aux essais canadiens d’avril. Il cherche aussi une amélioration de leur classement mondial.

« S’ils se rendent aux Jeux et améliorent leurs temps des essais, ils seront de la conversation pour les médailles », a noté Atkinson. « Pour les jeunes nageurs, les Jeux du Commonwealth offrent un environnement d’apprentissage qui aide à les préparer pour les Olympiques. Ils font l’expérience de la vie de village avec des athlètes d’autres sports, mangent à la cafétéria et apprennent à faire face aux distractions des médias. » 

« C’est un événement multisports », a-t-il poursuivi. « Il y a beaucoup de similitudes entre les Jeux du Commonwealth et les Olympiques.

Lorsque tes athlètes peuvent vivre dans ces conditions et performer à des Jeux, je pense que ça les aide vraiment dans leur cheminement vers les Olympiques. »

Pour Emily Overholt et Luke Reilly, ces Jeux sont leur premier test sur la grande scène internationale.

 « Pour moi, le plus important en ce moment est de gagner de l’expérience », a déclaré Overholt, une adolescente de 16 ans de Vancouver. « La chance de nager avec une équipe si expérimentée est vraiment une belle occasion d’apprendre. »

 « Je veux nager vraiment vite et obtenir des meilleurs temps mais l’aspect d’apprentissage de cet été très important. »

Reilly, un étudiant de 18 ans qui fréquente l’Université de la Colombie-Britannique,  perçoit ces Jeux comme une formation, tant dans l’eau qu’à l’extérieur. 

« J’aimerais partir d’ici avec un meilleur temps », dit-il. « Je veux apprendre comment me comporter dans le groupe national senior. Simplement d’être ici et d’apprendre à gérer toutes sortes d’émotions. »